Pat_2022.jpg

Patricia COTTAVOZ

Patricia intègre la classe de Lolita Parent à 10 ans au Conservatoire de Grenoble et travaille régulièrement avec Roger Fenonjois, étoile de l’Opéra National de Paris. Elle obtient une bourse d’un an avec Serge Golovine  à Genève et reçoit le prix Crait. Parallèlement, elle va suivre des cours avec des professeurs de l’Opéra comme Jean-Pierre Franchetti, Gilbert Mayer, Jacqueline Moreau, Alain Davesne et Jacqueline Fynnaert. Patricia obtient une médaille d’Or à 15 ans et l’année plus tard un 1er prix à l’unanimité avec félicitations du jury. Elle va immédiatement intégrer l’Opéra de Lille et le Théâtre Sébastopol puis le Ballet du Nord. Elle dansera pour des chorégraphes tels que Willy Cerullo, Milko Sparenblec, Felix Blaska et Wladimir Skouratoff, se produisant dans toute l’Europe et dans les festivals d’Aix en Provence, d’Avignon et "Danse au Cœur " à Chartres. Ses rôles fétiches sont Juliette dans Roméo et Juliette de Serge Lifar, La belle Endormie dans les Forains de Roland Petit et Ismène dans Antigone de Christian Taulelle sur une création de Mikis Theodorakis.

Curieuse des différentes formes de danse, le chorégraphe James Sparrow lui confiera le rôle de la mariée dans Nini la Chance avec Annie Cordy. Tout au long de sa carrière, elle abordera notamment le Baharata Natyam avec Amala Devi et la rythmique Dalcroze avec Joy Kane. Un accident au genou, lui impose l’arrêt de sa carrière de danseuse classique et Patricia enseignera aux conservatoires de Grenoble, Voiron, Beauvais, Reims. Elle obtiendra le Diplôme d’Etat au CEFEDEM de Lyon. L’année suivante, elle sera reçue au concours du CNFPT pour devenir Professeur d’Enseignement Artistique chargée de Direction. Nommée au Conservatoire d’Amiens, elle va remonter la classe et former de nombreux professionnels. Elle deviendra tutrice validée par la DRAC pour des candidats au Diplôme d’Etat. Les autres enseignants du Conservatoire d’Amiens la nomment déléguée des professeurs au sein du conseil d’établissement et les directeurs successifs lui confieront le poste de coordinatrice du spectacle vivant pendant plus de 10 ans. 
Patricia va alors organiser des concerts dansés, des spectacles de danse avec toutes formations musicales, du théâtre ou des créations de musiques électroacoustiques alliant amateurs et professionnels.

La Belle Endormie.jpg
Roméo et Juliette (1).jpg

Elle organisera également des échanges inter-conservatoires et des tournées mêlant danse, musique et théâtre. De nombreux amis compositeurs lui offriront au sein du conservatoire la possibilité de mettre en scène plusieurs de leurs créations musicales.  
Sa carrière de professeur titulaire hors classe se terminera au Conservatoire de Lisieux, où elle créera le Jeune Ballet du Pays d’Auge, qui se produira dans de nombreuses villes tant en France qu’en Guadeloupe, continuant également son travail de coordination et de création musicale et théâtrale. 
En même temps, Patricia va danser pendant plusieurs années avec Marc Lawton, dans leur compagnie Soléaire, où elle sera également répétitrice. Elle participera au tournage du film sur Yves Saint Laurent avenue Montaigne « Quarante ans de maison pour YSL » avec le chorégraphe Fabrice Merlen, Cie du Regard Bleu. 
Patricia abordera également la danse baroque et fera l’ouverture de saison à la Maison de la Culture d’Amiens avec son ami Michel Poulet, violoncelliste, pour des évènements insolites et improvisés.

Durant toute cette période, elle devient « formateur de formateurs » en Danse à l’Ecole et à la fin de sa carrière, elle participera en qualité d’experte pendant plus de deux mois consécutifs au plan académique de formation organisé par le Rectorat en Guadeloupe auprès des enseignants, des élèves en primaires, secondaires, lycées et fac ainsi que des étudiants au DE ou en IUFM. Elle est également conférencière sur l’Histoire de la Danse et plus particulièrement du Ballet depuis plus de 10 ans. A Caen, elle va participer avec une équipe médicale à l’élaboration de l’Association “Les Ateliers de l’Espoir”, qui proposera aux personnes ayant vécu des abus sexuels des alternatives de soins et d’ateliers créatifs (danse, théâtre, chant, peinture, sculpture).
Arrivée en Sud Bourgogne, Patricia rejoint très rapidement l’équipe du Festival des Grandes Heures de Cluny pour en devenir tout d’abord secrétaire puis présidente depuis le CA du 8 novembre dernier. Avec ses associés, elle a bien l'intention d'apporter un vent de fraicheur et un renouveau au festival des Grandes Heures de Cluny !

Pat à Venise 2002.jpg