Wiener Mozart-trio
piano, violon, violoncelle

Depuis la fondation de ce trio, en 1991, Irina, Daniel et Diethard Auner - respectivement piano, violon, violoncelle et mère, fils et père - ne jouent plus que dans ce cadre, refusant d’appartenir en parallèle à des orchestres ou à d’autres ensembles de musique de chambre qui risqueraient de les distraire car, pour eux, seule cette indépendance artistique est de nature à leur permettre une interprétation musicale libre et non conventionnelle, avec la plus forte intensité qu’il soit possible d’imaginer. Leur répertoire comprend toutes les époques stylistiques et toutes les possibilités d’expression musicale, depuis les grands classiques viennois, avec Mozart en premier évidemment, jusqu’au temps présents.
Le Wiener Mozart-Trio a enregistré tous les trios pour piano de Mozart après une préparation musicologique de plusieurs mois car ils ont choisi de se baser exclusivement sur les manuscrits, afin de garder les phrasés, les articulations et les notes authentiques.

Samedi 3 août

Farinier des Moines de l'Abbaye

Mozart (1756 – 1791) Trio n° 2 en sol majeur KV 496
Ce trio commence dans une allégresse juvénile puis s'intériorise au fur et à mesure des mouvements.

Chostakovitch (1906 – 1975) – Trio n° 1 en ut majeur opus 8
Dans ses Mémoires, Chostakovitch écrit : « Il est impossible de trouver une approche neuve. Il faut que ce soit elle qui vous trouve. »

Dvořák (1841 – 1904) – Trio n° 4 en mi mineur op. 90, dit Dumky
Dumky, forme diminutive de douma, fait référence à la ballade épique, aux complaintes des personnages captifs. Il qualifie donc des pièces musicales introspectives parsemées de mouvements légers et heureux